Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
Nos délégations
Donner des ailes à l'énergie entrepreneuriale
0

Cotisations patronales : augmentation des AGS en janvier 2024

Au 1er janvier 2024, la cotisation AGS (assurance garantie des salaires) augmentera de 0,05 point. Focus sur cette cotisation patronale. 
  • #SALAIRE
  • #ÉCONOMIE
  • Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Mercredi 7 février 2024

    Qu’est-ce que la cotisation AGS ? 

    La cotisation AGS est une cotisation patronale dont l’objectif est de garantir le paiement des salaires, indemnités de préavis, indemnités de rupture aux salariés en cas de faiblesse de l’entreprise. 

     

    Le taux de cotisation de l’AGS est défini en fonction de la situation économique. Le conseil d’administration de l’AGS est chargé de fixer ce taux, tout en veillant au maintien de la compétitivité des entreprises. 

    Image pieces de monnaie

     

     

     

     

    image homme et tirelire

    Pourquoi le taux de cotisation de l’AGS augmente-t-il ? 

    Le taux de cotisation de l’AGS est défini en fonction de la situation économique. Celui-ci était fixé à 0,15% depuis 2017, mais évolue à 0,20% à partir du 1er janvier 2024 en raison de la hausse des défaillances d’entreprise et du nombre d’interventions du régime AGS (+40% en 2023).

     

    Cela se traduit par une avance de presque 1,5 milliard d’euros. Une hausse de 56% en comparaison à l’année précédente sur la même période, et dépassant les montants avancés sur l’ensemble de l’année 2022 (1,14 milliard d’euros). 

     

    Dans l’optique de garantir la protection des salariés, la cotisation a donc été revue à la hausse de 0,05%. Le conseil d’administration de l’AGS veille tout de même à ne pas nuire à la compétitivité des entreprises en limitant autant que possible cette hausse. 

     

    À noter qu’il est déjà prévu de réévaluer le taux de la cotisation en juin 2024. 

     

    Consultez nos dernières actualités

    image tirelire
    Dirigeants d’entreprise

    Ces nouvelles mesures fiscales qui impacteront les entreprises en 2024

    Qui dit nouvelle année, dit nouvelles mesures pour les entreprises ! Découvrez toutes les nouvelles mesures et obligations qui s’appliqueront progressivement aux entreprises à partir du 1er janvier 2024.
    tpe pme obligation facture electronique
    Entreprises

    La facture électronique : une obligation à venir pour les TPE et PME

    La France se prépare à une évolution majeure dans le domaine de la facturation avec l'introduction généralisée de la facturation électronique. Cette transition marque un pas important vers la modernisation et la numérisation des processus administratifs et comptables des entreprises.
    image poignee de mains
    Entreprises

    Handicap : 6 aides pour aider les employeurs à recruter

    Il est obligatoire pour les entreprises d’au moins 20 salariés d’employer des personnes en situation de handicap*, sous peine de s'exposer au versement d’une contribution financière annuelle à l’Agefiph. Vous ne le saviez peut-être pas, mais de nombreuses aides sont à votre disposition pour faciliter l’accueil des travailleurs handicapés. 
    logo cet
    Collectivités

    Forum Commerce, Economie & Territoire 2023 : ce qu’il faut retenir

    Le palais de la Bourse à Lyon ouvrait ses portes à la 13e édition du Forum Commerce, Economie & Territoire (CET) ce jeudi 7 décembre 2023. Événement phare pour les élus et techniciens des collectivités territoriales, (re)vivez cette journée dédiée aux actualités commerciales et économiques du territoire.
    La région Auvergne-Rhône-Alpes lance le fonds Avenir Industrie AURA
    Entreprises

    La région Auvergne-Rhône-Alpes lance le fonds « Avenir Industrie Auvergne-Rhône-Alpes »

    Pour apporter son aide aux entreprises en phase de démarrage à investir et innover, la région lance le fonds “Avenir Industrie Auvergne-Rhône-Alpes”. En co-investissement avec des investisseurs privés, l’objectif est de soutenir les start-ups développant des technologies innovantes et les PME/TPE d’industries traditionnelles du territoire.