Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
Nos délégations
Donner des ailes à l'énergie entrepreneuriale
0

Préparer son projet de développement international en 4 étapes

Élargir ses horizons en développant son activité sur d’autres marchés à l’international est un levier de croissance incontournable pour les entreprises. Mais le choix d’une telle stratégie ne doit pas être pris à la légère ! Découvrez dans cet article les étapes à suivre pour préparer au mieux votre projet de développement à l’international. 

projet developpement international
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez

Élargir ses horizons en développant son activité sur d’autres marchés à l’international est un levier de croissance incontournable pour les entreprises. Mais le choix d’une telle stratégie ne doit pas être pris à la légère ! Découvrez dans cet article les étapes à suivre pour préparer au mieux votre projet de développement à l’international. 

 

Quels sont les enjeux et opportunités du développement de votre entreprise à l’international ? 

Bien que l'internationalisation puisse présenter des défis, elle ouvre également la voie vers de belles opportunités, pour positionner votre entreprise sur la scène mondiale et réaliser une croissance durable à long terme : 

  • Atteindre de nouveaux clients et marchés, élargissant ainsi la base de clientèle de l'entreprise. 
  • Réduire la dépendance à un marché unique, minimisant ainsi les risques liés à une économie spécifique. 
  • Accéder à de nouvelles technologies, compétences et talents, favorisant ainsi l'innovation. 
  • Bénéficier d’incitations fiscales et des coûts opérationnels avantageux, ce qui peut contribuer à améliorer la rentabilité globale de l'entreprise. 
  • Créer des opportunités de partenariats stratégiques avec des entreprises locales, favorisant la croissance mutuelle et la création de synergies. 

 

developpement international

Mais certains défis majeurs perdurent, notamment la complexité logistique, l'adaptation aux normes et régulations locales, les fluctuations des taux de change... L’implantation sur de nouveaux marchés exige la conception de stratégies marketing et commerciales robustes afin de se démarquer. 

4 étapes pour préparer votre projet de développement à l’international 

 

1. Analysez les capacités de votre entreprise 

Vous devez dans un premier temps confirmer que vous avez les capacités de construire un projet d’internationalisation viable. Assurez-vous que votre entreprise est suffisamment stable économiquement, qu’elle dispose des ressources financières et humaines suffisantes pour assurer le développement de l’activité. L’essentiel est d’anticiper les besoins potentiels liés au développement international.  

Pouvez-vous accroître votre volume de production pour répondre à une demande accrue sur le marché mondial ? Êtes-vous en capacité de renforcer votre compétitivité face à une concurrence mondiale ? Êtes-vous équipé pour faire face aux enjeux administratifs complexes qui accompagnent une présence internationale ? Sans oublier votre faculté à investir dans le projet et rester résilient en attendant de devenir rentable. 

 

2. Sélectionnez les marchés cibles 

Une fois la viabilité de votre projet établie, vous pouvez vous engager dans une étude de marché approfondie du pays que vous ciblez. Étudiez la taille du marché, la dynamique concurrentielle, le potentiel de croissance… Mais surtout, ne sous-estimez pas l'importance de comprendre les nuances culturelles et géographiques. Chaque marché a ses propres spécificités, et ignorer ces particularités peut entraîner des erreurs coûteuses.  

Par exemple, avant d'implanter une entreprise de climatiseurs, considérez attentivement la demande réelle dans une région froide où une telle offre pourrait ne pas être optimale. Appréhendez le comportement des consommateurs pour ajuster votre approche. 

 

3. Adaptez votre stratégie 

Après avoir analysé votre marché, commence l’élaboration de votre offre et l’adaptation de votre stratégie marketing. Vous devrez peut-être remodeler votre offre pour qu’elle réponde aux attentes des consommateurs locaux du marché cible. La définition précise du persona de votre client dans le nouveau marché devient alors cruciale. Adaptez votre stratégie marketing en conséquence, en ajustant vos messages, tarifs, canaux de communication, et réseau de distribution pour mieux correspondre à votre clientèle potentielle.  

L'agilité stratégique et la capacité à pivoter rapidement en fonction des retours du marché sont des compétences essentielles pour mener à bien un projet d’internationalisation.  

 

4. Choisissez votre mode d'implantation à l'étranger 

Le choix de votre stratégie d'implantation repose sur trois éléments clés : 

 

  • Les contraintes stratégiques nécessitent une réflexion approfondie sur le niveau de contrôle souhaité dans le pays visé. Une présence directe est privilégiée pour un contrôle étendu, tandis qu'un distributeur local peut suffire pour atteindre les objectifs de chiffre d'affaires, influencé par le potentiel et l'attrait du marché local. 
  • Les contraintes commerciales guident la décision concernant la politique produit, avec une inclination vers l'implantation directe pour reproduire intégralement la politique produit et commerciale de l'entreprise à l'étranger. 
  • Les contraintes juridiques exigent la sélection de la forme juridique appropriée, en fonction du pays ciblé et des objectifs spécifiques de l'entreprise, tout en s'assurant que l'entreprise dispose des capacités nécessaires pour mener à bien un projet d'internationalisation viable. 

 

On distingue trois grandes catégories d’implantation :  

  • Implantation contrôlée 

Cette approche est recommandée pour maintenir un contrôle total sur l'activité à l'étranger, incluant le positionnement du produit, la distribution, les prix, etc. Les options comprennent la vente directe via Internet, l'utilisation de commerciaux salariés ou d'agents commerciaux, l'établissement de succursales ou de bureaux de représentation, et la création de filiales de vente ou de production. 

  • Implantation sous-traitée 

Confier la commercialisation des produits à un importateur, un distributeur local, une société de commerce international, un bureau d'achat, un importateur ou un concessionnaire indépendant lié par contrat. 

  • Implantation concertée 

Cette approche implique des accords entre plusieurs parties et peut prendre différentes formes, telles que le groupement d'exportateurs en GIE, le portage avec deux entreprises s'alliant pour exporter, la franchise avec laquelle un importateur local distribue les produits selon la politique du franchiseur. La joint-venture, une association entre un exportateur et un partenaire local, est nécessaire dans certains pays, avec le partenaire local possédant au moins 50% des actions.  

Participez à nos rendez-vous pour vous aider à vous développer à l'international

conseil accompagnement developpement international

© Getty Images

Vous avez besoin de :

  • Formaliser votre stratégie de développement à l’international

  • Structurer et professionnaliser votre développement à l’international

  • Choisir vos marchés

  • Communiquer sur les marchés ciblés à l’international

  • Financer votre développement à l’export et sécuriser vos paiements

  • Créer ou renforcer une équipe export

  • Prospecter et vendre

  • Gérer votre présence à l’étranger et votre implantation

  • Gérer la logistique et le transport

 

Prendre rendez-vous