Anticiper ses difficultés

Prévention des difficultés des entreprises : les bons réflexes et les outils

Gérer une entreprise, c'est être capable d'anticiper les risques et les besoins de l’entreprise et de prévoir même l'imprévisible ! Les outils et réflexes pour se prémunir des difficultés.

En tant que dirigeant, vous devrez anticiper, piloter et corriger la stratégie de l'entreprise. Pour cela, il est vivement recommandé de mettre en place des outils de suivi de gestion de l'activité dans l'entreprise, et d’utiliser les bons réflexes et outils de prévention.

Nouveau : 

guide-pratique-difficultes-entreprises-couv

 

A consulter : 

Guide pratique : La prévention des difficultés des entreprises : comment les anticiper ? Les gérer et rebondir
Par les CCI d'Auvergne-Rhône-Alpes. Novembre 2020. PDF

LES OUTILS DE GESTION

Rentabilité et trésorerie sont deux indicateurs clés de gestion financière que tout dirigeant, doit suivre régulièrement dans l’entreprise. Il est important d’utiliser des outils simples et adaptés aux spécificités de votre activité. Les modèles ci-aprés sont des exemples d'outils que vous devez impérativement mettre en place. Ils vous serviront dans le suivi de votre entreprise et dans vos négociations avec les différents partenaires de l'entreprise.

LE PLAN DE TRÉSORERIE

Le plan de trésorerie est le document qui permettra d’étudier la mise en place de soutien financier avec son ou ses partenaires bancaires. C’est un tableau sur lequel sont portés tous les encaissements et décaissements prévus au cours d’une année et répartis mensuellement. 

pdf-rouge Modèle de plan de trésorerie 

LE TABLEAU DE BORD

Le tableau de bord vous permet de suivre mensuellement l’activité de l’entreprise, à partir des mesures et de l'analyse des indicateurs de performance financiers et non financiers.

pdf-rouge Modèle de tableau de bord de suivi de l'activité

LE COMPTE DE RÉSULTAT PRÉVISIONNEL

Le compte de résultat prévisionnel permet de déterminer, à l'avance et approximativement, le résultat (bénéfice ou perte) que vous pensez réaliser grâce à l'activité de votre entreprise.
Il est établi en général sur 3 années.

pdf-rouge Modèle de compte de résultat prévisionnel

LE PLAN DE FINANCEMENT

Le plan de financement a pour vocation de lister les grandes masses de dépenses à envisager pour le développement de l'entreprise et les capitaux nécessaires pour les financer. De manière à prévoir l’évolution de la structure financière de l’entreprise, un tel tableau vous permet de projeter à la fin de chacune des 3 années, l’évolution des besoins financiers durables et celles des ressources financières stables.
C’est le document que vous devrez présenter à la banque en cas de demande de financement. 

pdf-rouge Modèle de plan de financement.

LES OUTILS DE PRÉVENTION DE DIFFICULTÉS DE L'ENTREPRISE

Certaines défaillances peuvent être évitées si l’entreprise a acquis les bons réflexes de prévention. La CCI de Lyon met à votre disposition des outils vous permettant au quotidien d’assurer la gestion de votre entreprise et le suivi de vos principaux indicateurs, d'identifier les signaux de fragilité, de souscrire les contrats d’assurance garantissant votre protection en cas de défaillance de l’entreprise, de mettre en place une politiqu

Le premier impératif en matière de prévention est d’analyser votre propre situation. Les outils de diagnostic suivants permettent une première analyse de votre entreprise en amont de la consultation d’un conseil ou du Programme Action Prévention REPI.

Outils pour mesurer la santé de son entreprise :

  • Autodiagnostic de la CCI : Cet outil vous permet en quelques questions simples d’identifier les sources et origines de vos premières difficultés.

  • Autodiagnostic pour les PME de moins de 20 salariés : Si votre entreprise a moins de 20 salariés, cet outil est une grille de lecture par votre établissement bancaire, de la situation de votre entreprise. Il est recommandé de le compléter avant négociation avec votre banque.

  • Autodiagnostic pour les PME de plus de 20 salariés : Si votre entreprise a plus de 20 salariés, cet outil est une grille de lecture par votre établissement bancaire, de la situation de votre entreprise. Il est recommandé de le compléter avant négociation avec votre banque.

e interne de surveillance de vos clients et fournisseurs pour limiter le risque des impayés.

S'ASSURER CONTRE LE RISQUE DE DÉFAILLANCE : ASSURANCE SANTÉ, ASSURANCE CHÔMAGE

Gérer une entreprise présente des risques contre lesquels il est important d’être assuré. Certains sinistres peuvent en effet mettre en péril la vie d'une entreprise. Outre les assurances obligatoires, certaines couvertures sont vivement recommandées.

L’assurance santé économique des entreprises :

Il s'agit d'une prise en charge par les compagnies d’assurances des honoraires d’experts de crise (experts-comptables, avocats, mandataires ad hoc, conciliateurs) et des frais de procédure au moment où l’entreprise connait des difficultés financières et s’est engagée dans l’un ou les deux modes d’étalement de dettes suivants

Voir le site internet : touspourlaprevention.com/assurance-sante-economique 

L’assurance chômage du chef d'entreprise :

Vous êtes gérant de SARL, chef d'entreprise, dirigeant, mandataire social, travailleur indépendant, vous ne bénéficiez pas des indemnités de Pôle Emploi. Vous pouvez à ce titre souscrire une assurance chômage volontaire.
Consultez la notice de la CCI : Assurance chômage des dirigeants d’entreprise (pdf)

S'INFORMER SUR SES CRÉANCIERS ET SES FOURNISSEURS

Il est essentiel de vous renseigner sur vos créanciers et fournisseurs avant de contracter avec eux

Dès le premier impayé, suivez régulièrement leur situation afin d’être informé dans les meilleurs délais de l’ouverture d’une procédure collective à leur encontre.
Vous pouvez accéder à la liste des entreprises du ressort du tribunal de commerce de Lyon qui sont en redressement ou en liquidation judiciaire : www.greffe-tc-lyon.fr , rubrique " Vente de listes d'entreprises ", puis " Les dernières faillites " (redressement et liquidation judiciaires des 7 ou 30 ou 90 derniers jours) OU " Dernières clôtures ". (Prestation payante).

VOS CRÉANCIERS ET VOS FOURNISSEURS FONT L'OBJET D'UNE PROCÉDURE JUDICIAIRE ?

Pour toute demande d'information sur le redressement ou la liquidation judiciaire d'une entreprise, il est nécessaire de s'adresser au mandataire judiciaire qui a été nommé par le tribunal compétent du lieu du siège de l'entreprise (Tribunal de commerce pour les commerçants et les artisans, Tribunal de grande instance dans les autres cas).

Consultez la liste des mandataires de justice, administrateurs et liquidateurs judiciaires de la région lyonnaise sur le site du Greffe du Tribunal de Lyon.

SE PRÉMUNIR CONTRE LES IMPAYÉS

Les retards de paiement de factures peuvent être à l’origine de difficultés de trésorerie. Dans ces conditions, il est recommandé de solliciter le règlement d’un acompte auprès de votre contractant.

Pensez également à rédiger vos conditions générales de vente. Elles permettent en effet de sécuriser une transaction et d’en définir les règles.

En cas de retard, n’hésitez pas à relancer votre client par téléphone et courrier. Si votre relance reste vaine, une lettre de mise en demeure peut être adressée à votre client. Celle-ci est un prérequis indispensable avant une injonction de payer.

Injonction de payer : Il s’agit d’une procédure simplifiée au tribunal rapide et peu coûteuse permettant de recouvrer une créance.Des formulaires d'injonction de payer sont disponibles gratuitement au Greffe du Tribunal de Commerce de Lyon, ou sur leur site www.greffe-tc-lyon.fr , rubrique Contentieux devant le Tribunal, Requête au président du Tribunal, Injonction de payer