Anticiper ses difficultés

Anticiper les difficultés : les mesures financières et fiscales

Toute entreprise, quelque soit sa taille, son activité, son ancienneté, peut rencontrer un jour des difficultés. 25% des défaillances d'entreprises sont causées par des problématiques de trésorerie.

Les problèmes de trésorerie sont inévitables au cours de la vie d’une entreprise. Ils représentent pourtant le principal danger pour l'entreprise. La meilleure prévention reste la mise en œuvre d’outils simples de suivi de la trésorerie de l’entreprise. Il existe en outre de nombreuses aides qu'il vous appartient de solliciter.

Difficultés : prendre des mesures internes

En cas de fragilité de votre entreprise suite à des difficultés passagères, plusieurs actions peuvent être envisagées au sein de l'entreprise.

SUIVI ET OPTIMISATION DE LA TRÉSORERIE

our éviter les situations de trésorerie tendue, il est essentiel de suivre les entrées et sorties d'argent et l'existence d'une provision sur le compte bancaire de l'entreprise.
Le plan de trésorerie est un instrument de pilotage de l’activité à court terme qui peut vous aider à anticiper et négocier une autorisation de découvert ou une facilité de caisse.
Il recense l’ensemble des flux d’encaissements et de décaissements dans l’entreprise généralement au mois le mois.
C’est un outil de contrôle (rapprochement entre les soldes bancaires et les soldes mensuels) et de communication avec ses partenaires financiers en phase de développement comme en phase de baisse d’activité.

Consultez notre boîte à outils de gestion (plan de trésorerie, ...)

RENFORCEMENT DES ENCAISSEMENTS

Les actionnaires ou associés de la société portent le risque en cas de défaillance de l'entreprise. Si la situation le nécessite et si des perspectives de rebond sont envisageables, ces derniers peuvent etre amenés à réinjecter dans la société par de nouveaux apports dans l'entreprise. De même, de nouveaux partenaires peuvent entrer au capital de la société lors d'une augmentation de capital social.

Le prêt de consolidation accordé par les partenaires bancaires est un crédit moyen terme destiné à consolider le fonds de roulement d’une entreprise qui doit anticiper des difficultés qui ne sont pas d’origine structurelle. Ce prêt s’appuie sur la garantie des crédits de trésorerie BPI France.

La mobilisation du poste client par l’affacturage est une technique de gestion financière par laquelle une société financière (le factor) gère, dans le cadre d’un contrat, le poste « clients » d’une entreprise en achetant ses factures, en recouvrant ses créances et en garantissant les créances sur ses débiteurs.

Le lease-back est une opération par laquelle une entreprise propriétaire de son bien le cède en général à un crédit bailleur qui lui loue par la suite le dit-bien (matériel ou immobilier). Cette opération est génératrice de cash immédiatement fongible dans la trésorerie de l’entreprise.

LES COUVERTURES DE SOLDE

Les lignes de crédit court terme (12 à 18 mois) accordées par les partenaires bancaires, ont vocation à intervenir pour le financement du cycle d’exploitation de l’entreprise qui connait ou va connaître des difficultés de trésorerie qui ne sont pas d’origine structurelle.
Elles peuvent prendre la forme de découvert, billet de trésorerie, Dailly (cession de créances), mobilisation de créances nées à l’export, facilités de caisse, lignes d’escompte.
En savoir plus sur le site de l'Agence France Entrepreneur - AFE / les crédits bancaires à court terme.

LES POSSIBILITÉS D’ALLÈGEMENT DES DÉCAISSEMENTS

La première démarche, lorsque votre entreprise rencontre des difficultés est de réduire ses dépenses.

  • Il convient en premier lieu d'analyser les achats des matières premières et des marchandises, les charges externes, pour mieux en maitriser les coûts, 

  • En parallèle, il peut être judicieux de revoir l’organisation de l’entreprise,

  • et d'analyser le poste clients pour activer le cas échéant le recouvrement de créances impayées par la voie amiable ou judiciaire,

  • puis enfin, réaliser les actifs de l’entreprise, ce qui permet d'alléger les charges liées à ces derniers et renforcer la trésorerie.

Le report ou l'allongement de la durée d'un emprunt bancaire peut également permettre de soulager une trésorerie tendue. Toutes ces actions, restent toutefois complémentaires.