Pétition

Stop au blocage sans fin et à la perte d'attractivité durable de la Presqu'île et de centre-ville de Lyon

Publié le LUNDI 08 AVRIL 2019

Mots-clés :
Stop au blocage sans fin et à la perte d'attractivité durable de la Presqu'île et de centre-ville de Lyon - CCI de Lyon

Lyonnaises, lyonnais, signez dès maintenant la pétition !

La Ville de Lyon ne peut plus continuer à se transformer en scène de guérilla urbaine chaque week-end, avec des rues barrées par les forces de l’ordre et un hélicoptère survolant la presqu’île en permanence, des gaz lacrymogènes autour de la Place Bellecour, des clients qui se réfugient dans les commerces en attendant le retour au calme.

En ayant toujours affiché notre respect de chacun et du droit à manifester, les entreprises et commerces du centre-ville ont, pudiquement mais difficilement, attendu des jours meilleurs qui ne viennent pas. Aujourd’hui, sur l’ensemble de la Presqu’île de Lyon, autour de la Place Bellecour, sur les secteurs des Quais du Rhône et de la Saône, ils sont à bout et profondément touchés par ce blocage sans fin et incompréhensible. Ils perdent chaque samedi une part importante du fruit de leur travail, leur trésorerie est exsangue, les déclarations de cessation de paiement se multiplient, des licenciements et chômages partiels sont envisagés et/ou engagés touchant des collaborateurs indispensables à leurs activités.

La Ville de Lyon est en train de perdre l’attractivité qu’elle avait le week-end : plus de clientèle touristique venant de l’extérieur, ni dans les commerces, ni dans les restaurants, ni aux Halles de Lyon, ni à l’Hôtel Dieu, ni dans nos lieux culturels. Les lyonnais souhaitent retrouver leur ville réputée pour son accueil, sa générosité, sa joie, son hospitalité. En quelques semaines de graves troubles, cette identité a été abimée, dégradée, détruite. Le travail d’accueil et de destination mis en œuvre depuis des générations par les lyonnais et notre office du tourisme est mis en péril.

Les résidents lyonnais depuis quatre mois ne peuvent plus vivre normalement la journée du samedi : les promenades en famille, une simple sortie avec poussette et enfants est fortement déconseillée. Le samedi est devenu journée couvre-feu. Les lyonnais sont pris en otage, les habitants du centre-ville assiégés.

Les mesures annoncées de soutien au commerce ne sont pas la priorité des commerçants qui souhaitent simplement retrouver la liberté d’exercer normalement leur métier, recevoir à nouveau leurs clients dans des conditions normales, arrêter de licencier ou de couper des embauches.

Citoyens lyonnais, de toutes professions, de toutes convictions, nous vous invitons à signer cette pétition :

>> JE SIGNE LA PETITION

OUI, je souhaite d’urgence le retour à une vie normale le samedi
et je considère qu’aucune défense d’opinion, aucun mouvement politique ou social, ne trouve de légitimité
au détriment de la sécurité, de l’emploi et du pouvoir d’achat d’autrui, ni de la survie des petites entreprises.