Témoignage

Portrait d'entrepreneur : Virginie COTTIN, repreneuse de l’auberge Le Lancelot

Publié le JEUDI 19 NOVEMBRE 2020

Mots-clés :
Portrait d'entrepreneur : Virginie COTTIN, repreneuse de l’auberge Le Lancelot - CCI de Lyon

Histoire d'une reconversion professionnelle réussie.

cottin2-JLMPVirginie Cottin, qui êtes-vous ?

"Depuis presque 10 ans maitre auxiliaire en tant que professeur des écoles dans les écoles privées du secteur roannais, mon statut d’agent non titulaire faisait que j’étais dans une situation précaire, enchainant les CDD. Malgré mon goût pour ce travail, le statut et le manque de reconnaissance m’ont motivé à réfléchir à une nouvelle orientation professionnelle."

Le constat à l’origine de votre projet ?

"L’accompagnement de Nobert Gayte de la CCI, nous a permis de concrétiser et de structurer notre rêve de travailler ensemble, avec mon mari, dans un domaine qui nous plait et nous ressemble, et donc d’avoir nos propres chambres et tables d’hôtes."

Décrivez l’auberge Le Lancelot

"Quand j’ai su que l’auberge « Le Lancelot », de mon village [Ambierle], était à vendre ça a été comme un déclic ! Mon projet est de développer la vie de mon village, en proposant un endroit convivial et familial, comme à la maison avec toujours un p'tit truc à manger et à boire, pour les jeunes et les moins jeunes, les familles ou ceux qui en cherche une..., les amis ou ceux qui se sentent seul (tenter de faire sortir les gens seuls chez eux pour partager un moment le temps d’un repas...) un petit coin chaud et agréable pour se poser."

Le marché :

"Il s’agit de la reprise d’une exploitation existante avec variation d’activité. Actuellement il s’agit d’un café auberge essentiellement orienté sur la restauration du midi du mardi au dimanche en basse saison, ouverture en journée en pleine saison et groupes sur réservation.

Dans mon café/bistro rural je propose :
- Une ouverture dès le matin pour les gens de passage, les villageois….
- Un menu du jour les midis,
- Salon de thé les après-midis"

Votre souhait ?

"Redonner vie au cœur de ce village touristique et de caractère, mettre en place des partenariats avec la vie associative du village en proposant un lieu chaud et accueillant pour des regroupements associatifs…"

Les effets du confinement ?

"Dans la mesure du possible nous continuons à proposer les pizzas faites maisons et burgers locaux à emporter midi et soir, et nous proposons aussi des plats du jour à emporter."