L'em lyon fête ses 150 ans : "Transformer emlyon en une Global business university". Interview d'Isabelle Huault, présidente du directoire et DG d’emlyon

Publié le VENDREDI 24 JUIN 2022

Mots-clés :
L'em lyon fête ses 150 ans : "Transformer emlyon en une Global business university". Interview d'Isabelle Huault, présidente du directoire et DG d’emlyon - CCI de Lyon

Pour s’affirmer parmi les 15 premières grandes écoles de management d’Europe, emlyon business school développe son plan stratégique Confluences 2025. Un nouveau chapitre marqué par un fort engagement social et environnemental. Isabelle Huault, présidente du directoire et directrice générale d’emlyon, revient sur les évolutions de cette école qui a formé plus de 35 700 étudiants depuis 150 ans.

150 ans après sa création, comment se porte emlyon ?

Isabelle Huault : emlyon est l’une des plus prestigieuses business school de France. Elle se classe dans le top 5 français et dans le top 20 européen. Notre école accueille 9 000 étudiants de 121 nationalités différentes en formation initiale et plus de 5 000 participants à nos formations continues diplômantes, certifiantes ou sur mesure. Nous les accompagnons à devenir des « makers », à savoir des individus autonomes capables de prendre en main leur destin, d’être acteur et entrepreneur de leur existence. La campagne de communication, lancée pour cet anniversaire dans différents grands médias nationaux, célèbre cet esprit d'entreprendre et l’accompagnement tout au long de la vie de ces personnes éclairées qui transforment les organisations avec efficacité pour une société plus juste, solidaire et respectueuse de la planète. À ce jour l’école compte une communauté de plus de 35 700 diplômés dans 130 pays, ainsi que de 200 professeurs-chercheurs internationaux.

 

Quels ont été les événements importants durant ces 150 ans ?

I.H : Durant sa longue histoire, qui en fait l’une des plus anciennes écoles de commerce en Europe, sa raison d’être est restée la même : transmettre l’esprit d’initiative et la posture entrepreneuriale. D’une école de commerce monoformation, emlyon s’est transformée, au fil des années, en une business school proposant de multiples programmes autour de l’entrepreneuriat. En plus du programme historique Grande école, nous avons développé des bachelors, des masters of science, des masters spécialisés et des programmes doctorants. Avec à chaque fois, un apprentissage innovant grâce à notre pédagogie early maker, fondée sur un principe simple : apprendre pour faire et faire pour apprendre, c’est-à-dire valoriser l’expérience, l’expérimentation et les projets. emlyon s’est également déployée hors de Lyon au fil des ans. Nous possédons deux autres campus en France, basés à Paris et Saint-Étienne, ainsi que quatre campus internationaux implantés à Casablanca (Maroc), Shanghai (Chine), Bhubaneswar (Inde) et Mumbai (Inde). Cet anniversaire nous permet de célébrer un passé dont nous sommes fiers, et sur lequel nous posons les fondations de notre futur.

 

De quoi sera fait ce futur ?

I.H : Avec notre plan stratégique Confluences 2025, nous souhaitons franchir une nouvelle étape. L’ensemble des acteurs de l'école est mobilisé pour transformer emlyon en une Global business university capable d’intégrer le top 15 européen. Derrière cette ambition, nous voulons former au management bien sûr, mais aussi mieux vivre le monde dans lequel nous évoluons. L'engagement social et environnemental constitue le fil conducteur de notre projet. Nous sommes tous confrontés à la question de l’urgence écologique et à des enjeux sociaux majeurs, comme la pauvreté, les inégalités et l’éthique. Les nouvelles générations sont en quête de sens, se posent de nombreuses questions quant à leur future trajectoire professionnelle. C’est pour cette raison que nous intégrons ces dimensions dans notre plan stratégique. Jamais le projet éducatif de former, tout au long de la vie, des professionnels de haut niveau, curieux, réflexifs, responsables, alliant justice et efficacité, et capables d’appréhender la complexité du monde n’est paru aussi essentiel. C’est pourquoi nous revisitons notre offre au regard des 17 objectifs de développement durable de l’ONU. Nous créons pour cela le label Sustainable Development Goals Inside. Tous nos cours obtiendront un niveau de labellisation, allant de la sensibilisation à l’acquisition de compétences pour traiter ces enjeux dans sa vie professionnelle. L’idée majeure est de ne pas isoler la question de la RSE, mais de l’intégrer pleinement et entièrement à tous les cursus et programmes.

 

Quelles sont les autres priorités du plan Confluences 2025 ?

I.H : Le deuxième pilier de notre stratégie est l’internationalisation en réseau. Nous souhaitons poursuivre notre développement à l’étranger sous toutes ces formes aussi bien en termes de campus, de mobilité que de projets virtuels en réseau. L’Amérique latine est l’une de nos cibles prioritaires pour les prochaines années. Nous n’avons pas encore pris de décision pour le choix du pays, mais les critères géopolitiques, tout comme ceux de l’importance des besoins en éducation sont cruciaux. Enfin, le troisième axe est l’hybridation des savoirs avec l’intégration de nouvelles disciplines comme les sciences de l'ingénieur, le numérique et l’intelligence artificielle, le design, les arts, les humanités, les sciences sociales... L’objectif est de renforcer notre dimension entrepreneuriale. Pour ce faire, des partenariats stratégiques de haut niveau se concrétiseront avec d'autres institutions académiques, notamment l'École normale supérieure de Lyon, Centrale Lyon, l'École des mines de Saint-Étienne ou l’INSA de Lyon, mais aussi avec la Cité du design, à Saint-Étienne, dans le but de proposer des parcours communs, des certificats, des doubles diplômes.  Confluences, le nom de notre plan stratégique, montre cette attention au mélange des disciplines, des cultures et des profils. C’est aussi en référence à notre prochain déménagement dans le quartier Confluence – Gerland, qui est un retour aux sources pour notre business school, fondée en 1872 à quelques encablures de là, rue de la Charité.

 

Quand est prévue l’ouverture de ce nouveau campus ?

I.H : Après 50 ans passés à Écully, nous regagnons notre berceau et réaffirmons notre ancrage territorial dans une région au carrefour de l’Europe, dynamique et présentant un tissu socioéconomique dense et à très fort potentiel.

 

Quelles sont vos relations avec la CCI, à l’origine de la création de l’école en 1872 ?

I.H : La CCI demeure notre actionnaire de référence. Nos échanges mensuels s’inscrivent dans une démarche de co-construction en abordant la stratégie, notre action, nos projets… Par exemple, depuis juillet 2021, emlyon est devenue une société à missions, avec le soutien de la CCI, afin de réaffirmer notre engagement RSE. C’est aussi un partenaire qui nous offre une ouverture sur le tissu socio-économique local.

 

Que peut-on vous souhaiter pour les prochains 150 ans ?

I.H : qu’emlyon soit toujours une école de référence faisant rayonner l’enseignement supérieur en France comme à l’étranger.

 

em-lyon.com