Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
Nos délégations
Donner des ailes à l'énergie entrepreneuriale
0

Estimer les coûts et les frais d'une reprise d'entreprise

couts financement reprise entreprise
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez

Evaluer le prix de cession d'une entreprise : l'estimation financière

couts financement reprise entreprise

© Getty Images

Reprendre une entreprise représente un coût global comprenant :

  • le prix à payer au cédant
  • les frais d'acquisition
  • les renforcements ultérieurs du fonds de roulement de l'entreprise acquise

 

Le repreneur doit estimer ce coût global, le plus précisément possible, et vérifier qu'il pourra bien réunir, en regard, tous les capitaux nécessaires à cette opération.

 

Le plan de financement initial a pour objet de recenser :

  • les éléments du coût global de l'opération de reprise,
  • les sources de financement qu'il sera possible de mobiliser afin de la "boucler" financièrement.

 

Il s'agit d'une démarche dynamique destinée à trouver les solutions permettant d'équilibrer les besoins durables de financement et les ressources financières durables.

Les éléments ayant la plus grande influence

  • le prix de l'entreprise que vous souhaitez acheter, s’il y a plus d’un associé alors le financement sera réparti entre eux
  • la présence ou non d'investisseurs
  • la complexité du projet qui peut impacter sur le nombre de conseils à rémunérer

 

Les frais à débourser en plus du prix d'achat

Pour évaluer le budget nécessaire, vous devez compter :

  • 25 à 30% de fonds propres (plutôt 40% en période difficile). Un emprunt auprès d'une banque ou un prêt d'honneur vous permettra de financer le reste.
  • le coût du conseil et l'éventuelle intervention de conseillers spécialisés (propriété intellectuelle, normes...). Comptez entre 150 à 300 € HT l'heure pour un avocat, 50 à 300 € pour un expert-comptable et 150 à 300 € pour un notaire.
  • le coût d'une éventuelle formation à la reprise d'entreprise, à la gestion...
  • les frais de déplacement et de déménagement.
  • de l'argent à réinjecter en cas de difficultés de trésorerie.
  • Le prix des formalités effectuées par le repreneur, ces formalités dépendent de la nature de l’acquisition.

 

En savoir plus sur le prix des formalités de reprise

 

Prendre rendez-vous 

Créateur d'entreprise

Une question sur la reprise d'entreprise ? 

Ecrivez-nous ✉  Appelez-nous ✆