Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
Nos délégations
Donner des ailes à l'énergie entrepreneuriale
0

RH, IA et Green IT : les opportunités des ETI en 2024

Les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) sont à un moment décisif de leur évolution, et des opportunités significatives s’offrent à elle en 2024 par l’intelligence artificielle (IA) et les initiatives de Green IT (numérique écoresponsable). Les récentes enquêtes de Grant Thornton révèlent l’intérêt croissant des dirigeants pour ces technologies, leurs défis, ainsi que les perspectives économiques. 
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Mardi 18 juin 2024

IA et Green IT, des technologies intéressantes, mais compliquées à implanter pour les ETI 

Les ETI montrent un intérêt croissant pour l’IA, avec 20% des ETI ayant déjà intégré des solutions basées sur cette technologie, bien que seulement 4% l’aient pleinement adoptée. En parallèle, le Green IT connaît un essor, avec 51% des ETI ayant embrassé cette démarche et 36% étant aux prémices de l’implémentation. 

Toutefois, l'intégration de ces technologies n'est pas sans défis. Les coûts élevés sont des obstacles majeurs, cités par 54% des dirigeants pour l'IA et 59% pour le Green IT. La complexité de l'intégration de l'IA est particulièrement notable, avec 98% des dirigeants la mentionnant comme un frein. Les défis à l'intégration de l'IA incluent également la formation des employés (24%) et la mise en place de comités exécutifs dédiés (17%). La résistance au changement demeure un obstacle pour le Green IT, cité par 51% des dirigeants. 

 

eti intelligence artificielle

 

Les ETI restent optimistes concernant l’intégration de ces technologies 

Malgré les défis, les bénéfices potentiels de l'IA et du Green IT sont clairs. L’IA permet l'automatisation des tâches répétitives (71%) et l'amélioration de la productivité des employés (45%). De même, 95% des projets Green IT sont intégrés dans la stratégie de responsabilité sociétale des entreprises (RSE), avec 93% des ETI ayant instauré des indicateurs spécifiques pour suivre leur empreinte environnementale. 

Les dirigeants d’ETI affichent également une confiance notable dans l’avenir économique. 50% se montrent optimistes quant à l’économie française, anticipant une augmentation de leur rentabilité (48%) et de leurs revenus (59%). Ce climat de confiance s’étend aux exportations, avec 40% des ETI prévoyant une hausse. 

 

Comment les ETI investissent-elles dans l’intégration de l’IA dans leurs projets ? 

L'optimisme économique des dirigeants se reflète dans leurs stratégies d'investissement. Pour contourner les obstacles liés à l'IA et au Green IT, 80% des ETI adoptent une approche prudente, testant souvent l'IA via des projets pilotes (10%) et développant des stratégies d'investissement ciblées (9%). 

De plus, les préoccupations des dirigeants d'ETI sur le coût de l’énergie (57%), les risques cyber (51%), et les contraintes environnementales (44%) les poussent à investir dans les nouvelles technologies (56%) et la recherche et développement (46%). 

 

La transformation des ressources humaines : un enjeu crucial pour les ETI 

Parallèlement aux défis technologiques, les ETI sont confrontées à des enjeux majeurs en matière de ressources humaines. Selon la 5ème édition du Baromètre « Future Ready » de la transformation des ETI, réalisée par Seven2, EY et OpinionWay, 93 % des dirigeants signalent des difficultés pour recruter des talents et 71 % pour les retenir

Les dirigeants montrent leur volonté d’embarquer les talents sur le long terme, en investissant dans des dispositifs de développement professionnel via la formation (90 %), l’accompagnement des évolutions de carrière (86 %), et un meilleur suivi de la performance individuelle (78 %). Ils sont également désireux d’investir dans des dispositifs pour que leurs collaborateurs puissent s’engager dans la transformation environnementale et sociale de leur entreprise (79 %) et la promotion de la diversité et l’inclusion (78 %). 

Les dirigeants d’ETI montrent une résilience qui pourrait se révéler payante à long terme. En investissant dans la formation et une stratégie durable, les ETI pourront tirer leur épingle du jeu dans ce paysage en mutation.