Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
Nos délégations
Donner des ailes à l'énergie entrepreneuriale
0

L’éthique, l’environnement et le social, ça peut rapporter gros !

Dans le contexte de transition écologique et d’économie des ressources, la RSE ne peut plus être déconnectée des achats. La prise en compte de critères environnementaux, éthiques et sociaux dans les transactions modifie les rapports avec les fournisseurs. Pour le meilleur, selon Nicolas Mohr !
  • #DÉVELOPPEMENT DURABLE
  • #ENVIRONNEMENT
  • #ACHATS
  • Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Lundi 10 juillet 2023

    Interview de Nicolas MOHR, directeur général du médiateur des entreprises

    nicolas mohr acheter ecoresponsable

    Mini bio

     

    Depuis 2016 Directeur général du médiateur des entreprises

     

    2011 Directeur général de la médiation interentreprises industrielles et de la sous-traitance

     

    2001 Masters HEC et Telecom Paris

     

     

    Pourquoi les PME et les TPE doivent-elles acheter responsable ?

    L’achat de biens ou de services auprès d’un fournisseur ou d’un prestataire évolue. On quitte le simple acte d’approvisionnement pour une politique d’achats inscrite dans une démarche RSE. Désormais, les décisions ne se prennent plus sur les seuls critères du prix, du délai ou de la qualité, mais s’appuient sur des exigences environnementales, éthiques et sociales comme la réduction des émissions de CO2, le respect des conditions de travail, l’environnement, la loyauté des pratiques, l’économie circulaire, le développement local… Cette nouvelle stratégie oblige à redéfinir la relation entre les entreprises et leurs fournisseurs, chacun entraînant l’autre vers des comportements et des décisions plus responsables. Aujourd’hui, face aux attentes de l’ensemble des parties prenantes et à un contexte réglementaire de plus en plus exigeant, les achats responsables constituent un enjeu majeur pour toutes les PME, quelles que soient leurs tailles, tant du côté des directions des achats que des fournisseurs.

     

    Quel est l’intérêt d’acheter des produits et des services écoresponsables ?

    Compte tenu de leur plus faible consommation énergétique et de la qualité des rapports dans le temps avec le fournisseur, acheter responsable n’est plus incomptable avec la maîtrise des coûts. Une telle démarche contribue à développer des avantages concurrentiels tels que l’écoconception. Elle permet aussi de conquérir de nouveaux marchés et d’améliorer la compétitivité grâce à une meilleure qualité des achats. De nombreux donneurs d’ordres en font même une priorité dans les appels d’offres. Sans compter les gains en termes d’image, que ce soit auprès des salariés ou du tissu économique local.

     

    Comment s’évalue la performance de l’achat responsable ?

    Une évaluation pertinente ne dépassera pas une douzaine d’indicateurs, certains très généraux, d’autres très ciblés. Une chose est sûre, il faut faire simple si on veut être clair et pouvoir véritablement évaluer cette politique globale sur la base d’éléments probants, traçables et partageables. Le médiateur des entreprises a lancé un parcours national des achats responsables destiné à encourager les entreprises à progresser de manière continue auprès de leurs fournisseurs.

    transition ecologique et economie des ressources

    Cet outil inclut la charte Relations fournisseurs et achats responsables portant sur dix principes d’action à respecter, ainsi qu’un autodiagnostic flash permettant d’éclairer les dirigeants sur leurs pratiques et de les sensibiliser à l’importance de la performance économique et à l’intégration de critères environnementaux et sociaux. Sa finalité est d’obtenir le label du même nom, dont le référentiel s’appuie sur la norme internationale Iso 20400. Aujourd'hui, 2 346 entreprises sont signataires.

     

    Ce label Relations fournisseurs et achats responsables (RFAR) est-il utile ?

    Oui, il représente l’aboutissement d’une démarche d’achats responsables. Ce premier label en la matière entraîne mécaniquement une plus forte solidarité économique et une plus grande confiance entre les fournisseurs et leurs donneurs d’ordres, source de business. À ce jour, il s’adresse plutôt aux groupes et aux PME de tailles importantes, plus matures et mieux structurés en matière d’achats responsables. Mais nous souhaitons que toutes les entreprises et collectivités tendent vers cette stratégie responsable.

     

    Retrouver cet article et bien d'autres ! Consultez notre magazine 

    Devenir annonceur dans notre magazine économique

    Les avantages : 

    • Une audience ciblée - 82 000 dirigeants d’entreprises, collectivités et partenaires
    • Un renforcement de votre présence locale dans le Rhône et la Loire
    • Une visibilité cross canal CCI - le magazine est disponible sur notre site web 

     

    Je souhaite devenir annonceur