Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
Nos délégations
Donner des ailes à l'énergie entrepreneuriale
0

Un appel à projet pour le maintien dans l’emploi et la prévention de la désinsertion professionnelle en AURA

La Direction régionale de l'économie, de l'emploi, du travail et des solidarités (DREETS) lance un appel à projets et initiatives pour le maintien dans l’emploi et à la prévention de la désinsertion professionnelle en Auvergne-Rhône-Alpes. Cet appel à projets s’inscrit dans la continuité d’une action menée depuis plusieurs années.  
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Lundi 12 février 2024

La désinsertion professionnelle et le maintien dans l’emploi : un enjeu majeur

Le monde de l’emploi traverse une véritable transformation, notamment en raison du vieillissement de la population active, l’allongement de la vie professionnelle, l’apparition de nouvelles pathologies et la densification des rythmes de travail. 

 

appel a projet aura

C’est pourquoi un appel à projets et initiatives a été lancé en Auvergne-Rhône-Alpes, avec l’appui de l’Etat (DREETS) et de l’Agefiph, dans l’objectif de lutter contre la désinsertion professionnelle et pour le maintien dans l’emploi des travailleurs. Il rentre dans le cadre de politiques publiques favorisant :  

  • Le maintien dans l’emploi des personnes reconnues handicapées (ou en voie de l’être) 
  • La réduction du nombre de licenciements pour inaptitude 
  • La réduction du nombre de cessations d’activité des travailleurs indépendants et exploitants agricoles pour raisons de santé 
  • Le reclassement des salariés au sein de leur entreprise 
  • La réorientation des salariés en cas d’impossibilité de maintien dans l’emploi 
  • La sécurisation des parcours professionnels 

Quels sont les critères d’éligibilité de l’appel à projet ?

Pour être éligibles, les projets doivent répondre aux enjeux de la politique régionale en faveur de la lutte contre la désinsertion professionnelle et pour le maintien des travailleurs d’Auvergne-Rhône-Alpes. 

 

Toute structure dotée de personnalité morale (notamment les organisations professionnelles et les chambres consulaires) ciblant prioritairement un ensemble de TPE ou de PME (y compris les entreprises de l’économie sociale et solidaire) peut candidater à l’appel à projets, tant que sa mission implique : 

 

  • De prévenir les situations à risque de désinsertion professionnelle 
  • D’organiser les interventions des professionnels de santé et des acteurs de la santé au travail et du maintien dans l'emploi 
  • D’inciter les employeurs à agir en faveur de la prévention de la désinsertion professionnelle et du maintien dans l'emploi 
  • De sécuriser les parcours des travailleurs concernés 

 

Ces projets auront le devoir de : 

  • Mettre en œuvre des actions vers des collectifs et groupes de bénéficiaires ciblés 
  • Privilégier des actions concrètes de lutte contre l'exclusion du marché du travail et de maintien dans l'emploi 
  • Apporter une valeur ajoutée par rapport aux services existants 
  • S'inscrire dans un cadre multipartite en impliquant les acteurs économiques concernés dans une démarche de co-construction 
  • Prévoir les modalités de diffusion des résultats de l'action au-delà de la cible initiale 

 

Hormis les fonctions publiques, les projets peuvent concerner tous les secteurs d’activité.

 

Calendrier et modalités de l’appel à projets 

La date limite de dépôt de dossier est au 15 mars 2024. Les décisions interviendront au cours du mois d’avril 2024. Les dossiers de candidatures doivent être envoyés par courriel à :

[email protected]

 

Ils seront constitués de : 

  • Une demande de subvention renseignée sur un formulaire cerfa 12156*05 joint 
  • Un RIB de la structure 
  • Les statuts de la structure, le numéro de SIRET 
  • Une liste des membres du conseil d’administration 
  • Les comptes de la structure en date de n-1 et un prévisionnel de l’année N 

 

La participation financière de l’Etat sera plafonnée à une hauteur maximale de 60% du coût global du projet. 

 

Déposer votre dossier 

 

Consultez nos dernières actualités