Lien

Histoire de la CCI de Lyon

Retrouvez l'histoire de la CCI de Lyon.

Mots-clés :

Histoire de la CCI

Le 28 novembre 1705, Louis XIV signe les lettres patentes (pdf-3,8Mo) portant création de la Chambre de Commerce de Lyon, la troisième en France après Marseille (1599) et Dunkerque (1700).

La 1ère assemblée préparatoire à l'établissement de la CCI (pdf-1,8 Mo) de ses membres a lieu le 20 février 1702. Elle a pour mission de défendre et de représenter auprès de l’autorité royale, puis des pouvoirs publics, les intérêts des commerçants et des industriels lyonnais. Depuis trois siècles, elle est donc placée au cœur de la vie économique de Lyon et sa région, pour promouvoir son activité.

La CCI de Lyon au fil du temps

- Au XVIIIe siècle, la Chambre de Commerce se prononce notamment sur la liberté de commerce : préservation des privilèges des Foires de Lyon, simplification des péages, allègement des taxes de douanes ... facilitant ainsi la reprise des affaires avec les pays étrangers.

- Au XIXe, elle établit le Conseil des Prud'Hommes et la Condition des Soies. Elle joue un rôle prépondérant dans le développement des moyens de communication : canaux de navigation, voies fluviales, réseau ferroviaire. Elle s'intéresse aux colonies en organisant des missions commerciales, mais aussi à l'enseignement et aux problèmes sociaux.

- Au XXe siècle, elle participe activement à l'essor du réseau aérien, en gérant les aéroports de Lyon-Bron et de Lyon- Saint Exupéry, et au développement du port Rambaud. Elle contribue au développement du commerce et de l'industrie. Elle est paticulièrement active dans les relations internationales.
En 1960, la Chambre de Commerce devient Chambre de Commerce et d’Industrie.
En 1970, la CCI de Lyon fusionne avec la CCI de Tarare.

Consultation en ligne