Lien
Presse

RACE : la CCI de Lyon met à flot un nouveau cluster Offshore

LUNDI 07 DÉCEMBRE 2015

Mots-clés :
  • # CCI de Lyon
  • # Industrie
  • # Presse
  • # Réseau d'entreprises
RACE : la CCI de Lyon met à flot un nouveau cluster Offshore - CCI de Lyon

Objectif : développer des synergies entre entreprises ciblant les mêmes marchés et avec des technologies complémentaires, et offrir des solutions plus intégrées et plus innovantes.

Le cluster RACE (Rhône-Alpes Cutting Edge) est le fruit d’une veille de la CCI de Lyon sur les marchés porteurs pour les PME, majoritairement sous-traitantes, de la région lyonnaise.

Cette veille a révélé le potentiel de la filière industrielle de l’énergie Offshore (près de 200 entreprises en Rhône-Alpes couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur et largement positionnées à l’international) pour créer une dynamique collective autour d’un cluster dédié.

Offshore & Onshore, des marchés porteurs pour la sous-traitance

Tisser les réseaux de l’entreprise

Dans le cadre de son Livre Blanc de l’Industrie, pour faire grandir les entreprises industrielles du bassin lyonnais, la CCI de Lyon s’est engagée à créer de nouvelles grappes sur des marchés porteurs pour les PME, majoritairement sous-traitantes, de la région lyonnaise.

Chaque sous-traitant disposant de 3 à 6 marchés majeurs, l’enjeu pour la CCI consiste à opérer une veille sur la dynamique de chaque marché. Si, on prend l’exemple de l’industrie mécanique, le marché automobile a terminé l’année 2014 à -12%, alors que le marché de l’aéronautique enregistrait une progression de +15%...
Le choix du portefeuille marché est donc stratégique pour les entreprises de sous-traitance. En conséquence, repérer les marchés les plus porteurs aujourd’hui, mais surtout demain, est un objectif clé pour l’action que mène la CCI de Lyon en faveur de l’industrie de son territoire.
La veille menée par la CCI a ainsi révélé le potentiel de la filière industrielle de l’énergie Offshore pour créer une dynamique collective autour d’un cluster dédié.

Une filière régionale exceptionnelle mais peu visible

La CCI de Lyon recense en Rhône-Alpes près de 200 entreprises qui couvrent l’ensemble de la chaîne de valeur Offshore au travers de secteurs variés : métallurgie, mécanique, chimie, électronique, numérique, ingénierie…
Les activités Offshore & Onshore : hydrolien et éolien naval, oil & gas, recherche de matériaux rares, nécessitent des technologies avancées et des expertises de très haut niveau en milieu contraint.
Ces entreprises de toute taille, TPE, PME, ETI, sont très largement positionnées à l’international et nombre d’entre elles sont leaders dans leur domaine.
La CCI a constaté que cette richesse industrielle régionale et ces savoir-faire complexes sont peu visibles aujourd’hui. Les entreprises ne se connaissent pas entre elles, alors que des synergies puissantes sont à créer.

Bilan de l’audit mené sur site, auprès d’une centaine d’entreprises de la filière rhônalpine
- 4 milliards d’euros, dont près d’1 milliard sur le segment Offshore, c’est le chiffre de d’affaires total de ce panel d’entreprises.
- 12 000 emplois locaux.
- Part de l’export équipements/services dans le chiffre d’affaires :
- 50 % pour les PME
- 80 % pour les ETI

 

Un nouveau cluster issu de la volonté des entreprises de travailler en réseau

Un projet de cluster soutenu par les entreprises

Après avoir validé le potentiel de la filière Offshore & Onshore rhônalpine au travers de cet audit, la CCI de Lyon a entrepris une vaste opération de maillage des entreprises pour évaluer le potentiel des collaborations d’affaires susceptibles d’être coordonnées au sein d’un cluster.
Pendant une année, 520 rendez-vous BtoB qualifiés et 6 réunions collectives réunissant en moyenne 70 entreprises ont été organisés par la CCI en partenariat avec la Métallurgie rhodanienne pour acter la volonté des entrepreneurs de travailler en réseau et de s’impliquer pour faire émerger des synergies commerciales concrètes.
Ce projet de cluster de la filière Offshore et Onshore a également été soutenu dès l’origine par des donneurs d’ordres incontournables du secteur tels que TOTAL et ENGIE, particulièrement intéressés par l’expertise ‘high tech’ des entreprises de la région.
Pour le GEP-AFTP (Groupement des Entreprises et des Professionnels des Hydrocarbures et des Energies connexes), dont la mission est de promouvoir l’excellence française dans l’industrie des hydrocarbures à  l’international, ce projet de cluster représente une opportunité de renforcer son action.
Les acteurs publics et notamment le Bureau des Industries de l’Energie, auprès du Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, ont également vu dans ce cluster une réponse locale aux questions de transition énergétique, au même titre que l’IFPEN pour la recherche et l’innovation dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement.

Création du cluster RACE : Rhône-Alpes Cutting Edge

Le cluster RACE « Rhône-Alpes Cutting Edge » est constitué en phase de lancement de 42 entreprises avec une gouvernance représentative des principales composantes de la filière :

  • Président : Axel-Pierre Bois (président de Curistec – Lyon)
  • 1er vice-président : Patrick Jouffray (responsable de la filiale lyonnaise de Sofresid Engineering)
  • Vice-président Trésorier : Thierry Raevel (délégué entreprises et industrie de Engie)
  • Vice-présidente : Françoise Pfister (directrice générale de la filiale française du groupe allemand Siam-Ringspann)
  • Vice-président, secrétaire : Lionel Gailleton (président du groupe Gailleton – Vaulx-en-Velin)
  • Vice-président : Jean-Charles Guilhem (président de 2B1st Consulting – Lyon)
  • Vice-président : Alain Joutel (président de ABJ Ingénierie - Lyon)
  • Vice-président : Jean-Pierre Cleirec (membre de la commission Industrie de la CCI de Lyon)

Les objectifs du cluster RACE

Le cluster RACE va permettre aux entreprises qui adressent les mêmes marchés et qui ont des technologies complémentaires de développer des synergies en offrant des solutions plus intégrées et plus innovantes :

  • Créer une identité commune de ce bassin d’expertise perceptible en France et à l’étranger par les grands donneurs d’ordre en valorisant les compétences et l’expertise des membres du cluster,
  • Détecter et capter les opportunités d’affaires, construire des offres packagées,
  • Faciliter le référencement des membres du cluster auprès des grands donneurs d’ordres,
  • Développer des pools de sociétés leaders sur des expertises précises,
  • Mener des actions coordonnées à l’international : conquête de marchés, mutualisation d’agents, de distributeurs, de filiales, de locaux…,
  • Favoriser l’innovation collaborative entre les membres du cluster en s’appuyant sur les organisations de recherche et de développement régionales et nationales disposant d’une expertise dans le domaine des énergies Offshore,
  • Encourager des pratiques environnementales et responsables.

Les premières réalisations du cluster RACE

Des coopérations concrètes entre PME et grands comptes :

  • DRILLSCAN portée par ENGIE en Europe du Nord. ENGIE a rencontré l’entreprise DRILLSCAN dans le cadre du cluster RACE et a décidé, compte-tenu des technologies ultraperformantes déployées par la PME, de la soutenir à l’étranger, avec une base en Ecosse.

  • SOFRESID référence des entreprises à valeur ajoutée pour SAIPEM, un des leaders mondiaux pour la fourniture de services à l’industrie pétrolière et gazière. SOFRESID, filiale de SAIPEM, détecte au sein du cluster RACE des entreprises de hautes technologies ou qui réalisent des composants ou prestations de sous-traitance à haute valeur ajoutée qu’elle référence ensuite pour sa maison mère.

La conquête de marchés à l’international :

  • L’implantation de CURISTEC à Abu Dhabi avec TECLIS. CURSITEC s’est implantée en 2015 dans l’émirat et propose aux PME du cluster qui souhaitent également exporter sur la zone de bénéficier de sa plateforme de R&D et commerciale sur place. Dans une démarche gagnant-gagnant, la PME TECLIS partage ses agents avec Curistec.
  • La CCI de Lyon a organisé un pavillon d’entreprises sous l’égide du cluster RACE à ADIPEC 2016 (Abu Dhabi International Petroleum Exhibition and Conference) et OTC 2016 Houston (Offshore Technology Conference)
  • Au sein du cluster, des groupes d’entreprises ayant les mêmes cibles pays sont constitués pour organiser des missions à l’international avec la rencontre de clients étrangers. En  fonction des pays ciblés, certaines de ces missions seront accompagnées par Total Développement Régional.
  • Une PME auvergnate ayant rencontré CURISTEC aux Emirats Arabes Unis a découvert le cluster et souhaite rejoindre RACE.

…et bientôt…

Un site dédié www.race-value.com 

Plus qu’un site vitrine du cluster et de ses membres, il s’agit d’un outil développé avec des spécialistes des achats apportant une visibilité clé aux entreprises de la filière. Chaque entreprise est référencée selon une nomenclature métier en fonction de ses produits, normes, certifications…
pour permettre aux grands comptes de repérer les expertises susceptibles de répondre à leurs offres. Le site www.race-value.com sera en ligne courant janvier 2016.

Une convention d’affaires Offshore en 2016

A la fin du premier trimestre 2016, la CCI de Lyon, RACE et leurs partenaires réuniront la communauté des entreprises rhônalpines du secteur, dans le cadre d’une journée dédiée. Plus de 100 entreprises, dont des grandes ‘majors’, se rassembleront pour participer à de nombreux rendez-vous BtoB et à des tables rondes spécifiques.

Contact CCI : Jean-Philippe Ballaz